Kep et ses fameux crabes [Cambodge – jours 9 et 10]

+1

Kep est une petite ville côtière très décontractée du Sud du pays. Elle a été fondée au début du XXème siècle et fut un lieu de villégiature pour l’élite française et cambodgienne. Un endroit idéal pour se reposer en profitant de son marché, de ses crabes et de sa plage.

Comment aller de Siem Reap à Kep ?

Si vous êtes juste au niveau du budget et avez du temps, vous pouvez utiliser le bus mais le trajet sera long et vous devrez changer de bus à Phnom Penh.

Sinon, le plus pratique est de prendre l’avion de Siem Reap à Sihanoukville puis de prendre un taxi.
C’est ce que nous avons fait :
– vol avec la compagnie JcAirlines d’une durée de 50 minutes pour 78€/personne.
– taxi réservé sur CamboTicket pour 2h30 de route au prix de 34€.

Que faire à Kep et aux alentours?

  • Marché aux crabes :
    Lieu incontournable à Kep, ce petit marché est bouillonnant. La spécialité de Kep est le crabe bleu. Vous pourrez admirez les pêcheurs en ramener dans des nasses.
    Vous pouvez dégustez des crabes frais sur place mais aussi des poissons.
    Les étals sont très variés et l’ambiance y est très détendue.
  • Kep beach :
    La petite plage de Kep est réputée pour ses couchers de soleil et sa statue à l’effigie de la star locale : le crabe bleu.
  • Parc National de Kep :
    Joli parc boisé dans le lequel vous pouvez faire de la randonnée ou du vélo. Plusieurs circuits sont signalés.
    L’entrée du parc se situe juste derrière le Veranda Natural Resort où nous avons logé.
  • Ferme de poivre :
    La région est réputée pour son poivre, notamment celui de Kampot. La plupart des plantations furent détruites pas les Khmers rouges pour être remplacées par des rizières. Mais de nouvelles fermes ont été créées pour faire revivre cette culture.
    L’une des ferme est située non loin de Kep, il s’agit de la Sothy’s Pepper Farm. Vous pouvez visiter la ferme avec un guide qui vous décrit l’histoire de ce poivre, de la ferme et vous explique les procédés de production.
    Nous nous y sommes rendus en tuktuk mais avons du faire une longue pause sur le chemin suite à un incident technique… ^^
  • Temple Vat Kiri Sela et grottes :
    Il s’agit d’un petit temple niché au pied du Phnom Kompong Trach, spectaculaire montagne non loin de Kep.
    Vous y trouverez aussi de nombreuses grottes contenant des bouddhas et des stalagmites avec des formes plus ou moins étranges. Des enfants du coin vous guident avec leurs lampes torches et vous montrent des formations rocheuses censées rappeler des animaux.

Où manger à Kep ?

Il y a plusieurs petits restaurants sans prétention près du marché aux crabes. Nous avons choisi The Crab Kitchen et y avons goûté la spécialité du coin : le fameux crabe de Kep au poivre de Kampot. Un régal !

Où dormir à Kep ?

Si vous souhaitez un hébergement bon marché, regardez du côté des pensions situées au bord de la route principale de Kep.
Au bord de l’eau vous trouverez plutôt de gros complexes hôteliers.
La ville possède également quelques resorts de charme plus au calme. C’est le choix que nous avons fait.

Nous avons logé au superbe Veranda Natural Resort situé en hauteur tout près du parc National. L’établissement est composé de petites villas et disposent de deux belles piscines. Les parties communes sont superbes avec plusieurs terrasses en bois avec vue sur la mer au loin. Un vraie havre de paix dans la végétation.
Tarif : 79€/nuit.

Après cette étape apaisante, nous avons pris la direction de la ville de Kampot.


+1